Signez la pétition "Sauvons la Poste de Cortaillod"

Cet hiver le groupe PLR a déposé une motion "Que devient la Poste à Cortaillod" par laquelle il interpellait le Conseil Général et le Conseil Communal sur les menaces qui pèsent lourdement sur la survie de la Poste de Cortaillod. En effet la Poste de Cortaillod est menacée de disparition dans le cadre des restructurations profondes du géant jaune dans toute la Suisse.

Suite à de nombreuses prises de contacts avec les autorités cantonales, le Conseil Communal de Cortaillod a décidé de lancer une pétition pour le maintien de la Poste à Cortaillod au delà de 2020. Le lancement de cette pétition a été soutenu à l'unanimité par le Conseil Général lors de sa séance de mai 2018.

Cette pétition est disponible à cette adresse.  (Attention: Faire impérativement des impressions recto-verso (texte d'un coté, page de signatures de l'autre))

Elle doit être retournée jusqu'au 31 août 2018 au bureau communal.

Tout le monde peut signer: mineurs, ceux qui n'ont pas le droit de vote, habitants d'autres communes, etc...

Sauvons notre Poste donc... signez et faites signez!

 

 

Des motions PLR pour un Cortaillod qui gagne

Le groupe PLR de Cortaillod se bat pour que Cortaillod soit un village attractif et où il fait bon vivre en déposant 2 motions:

- Une pour sauver notre Poste menacée par la volonté du géant jaune de rationaliser ses offices

- Une autre pour promouvoir l'apprentissage de l'allemand dès l'école primaire en ouvrant des classes bilingues dans notre commune.

MOTION PLR: Que devient la Poste à Cortaillod

Suite à la question simple "Que devient La Poste à Cortaillod ?" posée lors du Conseil Général du 25 avril 2017, le PLR de Cortaillod dépose une motion visant à renouveler son attachement à la présence d’un bureau postal à Cortaillod.

Nous motivons cette motion en considérant que la direction de la Poste a annoncé son intention d’accélérer les fermetures de bureaux et que ceci constituerait une régression sans précédent pour les services dans notre village. Nous proposons donc au Conseil général de voter une motion visant au maintien d’un service public de qualité à Cortaillod. Pour rappel, nous n’avons aucune banque à Cortaillod offrant la possibilité de payement au guichet.

La Poste participe également à l’animation du village, elle est importante pour les commerces et favorise le lien social chez nous.

Nous demandons au Conseil communal d’étudier les différents moyens à disposition pour maintenir un bureau postal dans le village et les prestations offertes par ce dernier. Nous suggérons au Conseil communal d’étudier en particulier les moyens suivants : actions concertées avec le Conseil d’Etat dans le cadre des dispositions de la Loi sur la poste, mise à disposition de locaux, recours en cas de décision de fermeture du bureau postal de Cortaillod.

Afin d’assurer la transparence des décisions qui pourraient être prises, nous demandons que l’exécutif communal s’informe sur le nombre de colis et de lettres traités par jour ainsi que sur les montants échangés dans le cadre du service de paiement de même que sur l’éventuel déficit relevant de ces prestations à Cortaillod.

PLR de Cortaillod, le 4 mai 2017

 

MOTION PLR: Des classes bilingues pour les jeunes Carcoies!

Sous l’égide de l’ancien Conseiller d’Etat libéral-radical Philippe Gnaegi, le canton de Neuchâtel a lancé en 2011 le projet PRIMA. Vainqueur du prix fédéralisme 2016, ce programme a pour but d’améliorer l’apprentissage de l’allemand grâce à des classes bilingues.

Ces classes commencent dès le plus jeune âge : 50 % d’enseignement en allemand à l’école enfantine, puis 15 à 30 % pendant l’école primaire. Le programme rencontre un succès fulgurant. Non seulement au niveau des résultats linguistiques, mais également auprès de la population. En effet, les 34 actuelles classes du canton ne suffisent pas à la demande.

Dans un monde qui se veut chaque jour un peu plus global, la nécessité des langues n’est plus à démontrer. Celle de l’allemand qui est de loin la langue la plus parlée d’Europe et de Suisse, non plus. C’est également l’unique langue officielle de l’Allemagne, notre premier partenaire économique. De plus, comme le démontrent les études, l’apprentissage d’une première langue étrangère facilite celui d’une seconde.

Le groupe libéral-radical de Cortaillod demande donc au Conseil communal d’étudier la possibilité de créer des classes bilingues, selon le modèle PRIMA neuchâtelois, afin que les élèves Carcoies de tout âge puissent suivre un tel enseignement. 

Les coûts sont faibles, les résultats sont grands. Pour le PLR de Cortaillod, il n’y a pas de raison que les jeunes Carcoies ne puissent pas avoir cette chance.

Cortaillod, le 25.04.2017